Artistes (2016)

Evanna Lai

MEZZO-SOPRANO

Photo - Evanna La

Evanna Lai, mezzo-soprano canadienne, est une interprète aussi à l’aise au concert qu’à l’opéra. En 2016-2017, elle a chanté à des récitals et interprétera le rôle de Nora dans « Riders to the Sea » au Beethoven Easter Festival en Pologne, de Hansel dans « Hansel and Gretel » avec le Connecticut Opera et de Nancy Tang dans « Nixon in China » avec l’orchestre Jeunesse d’Amsterdam.

Mme Lai a reçu une subvention de la Fondation de musique Sylva-Gelber et une bourse du BC Arts Council. En 2015, elle a été demi-finaliste au Belvedere Singing Competition et finaliste aux auditions de district du Metropolitan Opera National Council. Elle a fait ses débuts à Carnegie Hall en interprétant des chansons de Sibelius et Mahler et, cette année, les Siete canciones populares espanolas de De Falla. Mme Lai a fait un stage cet été à l’Opéra de Santa Fe et joué Stéphano dans le Roméo et Juliette de Gounod. Elle est titulaire d’un baccalauréat en musique de l’Université de Colombie-Britannique et d’une maîtrise en musique et d’un diplôme d’artiste de l’Université Yale.

Carson Becke

PIANO et DIRECTEUR ARTISTIQUE

Photo - Carson Becke

Le pianiste canadien Carson Becke a souvent joué comme soliste et chambriste tant au Canada qu’à l’étranger dont l’Angleterre, l’Écosse, l’Irlande, l’Allemagne, la Suisse, la Pologne, la Lettonie, Malte, Saint-Barthélemy, Trinidad-et-Tobago.  Il a joué à Wigmore Hall, St. Martin in the Fields, St. Georges Bristol, Cadogan Hall, Holywell Music Room, au Centre national des arts du Canada et au Four Seasons Centre à Toronto. Il a aussi participé au Festival de Verbier, au Festival international de musique de chambre à Ottawa et au Fringe Festival d’Édimbourg.  Et depuis six ans, il est le directeur artistique du Festival Pontiac Enchanté  à Luskville (QC).

En 2005, Carson est allé étudier à Purcell au Royaume-Uni et a terminé ses études de premier cycle à l’Académie royale de musique de Londres auprès de Tatiana Sarkissova.  Il a ensuite terminé sa maîtrise (M.Phil) en interprétation pianistique et musicologie à l’Université d’Oxford grâce au généreux soutien de la Fondation de musique Sylva-Gelber du Canada.  Carson sera bientôt doctorant (D. Phil) en musique au Madalen College à Oxford.  Sa recherche porte sur la musique de Richard Strauss.  Carson remercie la Canadian Centennial Scholarship Foundation  de sa contribution financière à ses études.  En plus de sa recherche sur Strauss, Carson a un projet d’enregistrement de quelques albums des débuts de Strauss au piano, de musique vocale et de chambre.  Les deux premiers albums seront disponibles sur iTunes en 2016.  Carson enseigne le piano au Magdalen College à Oxford et enseigne aussi à Purcell en composition et musicalité.  Il est également le musicien en résidence au St. Hilda’s College à Oxford.  Il travaille son piano avec Hinrich Alpers à Berlin grâce au Programme de bourses Conway de Oxford.

Scott MacIsaac

PIANO

Photo - Scott MacIsaac

Salué comme pianiste « au naturel gracieux et raffiné » (Calgary Herald) qui livre ses interprétations « avec fougue et imagination » (The New York Times) ainsi qu’avec « prestesse, pureté et musicalité » (La Presse), le Canadien Scott MacIsaac a joué solo en Amérique du Nord, en Chine et dans plusieurs pays d’Europe occidentale. Il a récemment obtenu des premiers prix au Brant International Competition et au Royal Over Seas League Competition au Royaume- Uni. En mai dernier, il a fait ses débuts au Barbican Hall en interprétant le deuxième concerto de Rachmaninov avec l’orchestre symphonique Guildhall.

Scott a gagné plusieurs prix, notamment le Grand prix du Concours Manulife de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM). Pendant qu’il étudiait à Yale, il a gagné le Concours Prokofiev, ce qui lui a ouvert les portes de Carnegie Hall. Comme soliste de concert, il a fait ses débuts récemment à la Maison symphonique avec l’Orchestre symphonique de Montréal. En 2016, il a été invité à l’ouverture de saison de l’Orchestre symphonique de Terre-Neuve et à divers concerts au Northern Arts and Culture Centre ainsi qu’au Centre national des arts d’Ottawa.

Cet été, Scott s’est joint à la tournée des États baltes des YOA Orchestras of the Americas pour interpréter le concerto pour piano de Mozart en La majeur K.488. Il a été soliste au Festival de musique d’Orford et au Festival Virée classique de l’OSM avec le maestro Kent Nagano. Il a aussi fait un enregistrement à CBC Radio 2 qui a été diffusé en novembre et il a été nommé « l’un des 30 musiciens en vogue de moins de 30 ans » à l’édition 2016 de CBC Music.

Scott a obtenu son diplôme en musique à la Yale School of Music sous la direction de Boris Berman et Peter Frankl. Il vit maintenant à Londres et poursuit ses études avec Ronan O’Hora à la Guildhall School of Music and Drama.

David Zucchi

ALTO SAXOPHONE

Photo - David Zucchi

David Zucchi est un saxophoniste canadien qui a souvent été soliste et chambriste à Toronto et à Londres, dont aux Cadogan Hall, Southbank Centre, Centre de musique canadienne et Musée du portrait du Canada sans oublier le Haut-Commissariat du Canada à Londres. Il étudie maintenant pour l’obtention de son diplôme d’artiste au Royal College of Music avec Kyle Horch comme boursier de Edward et Helen Hague; il y a aussi obtenu sa maîtrise en musique (interprétation). David a étudié le saxophone avec Wallace Halladay et la composition avec Alexander Rapoport à la faculté de musique de l’Université de Toronto. Il a participé à des classes de maître avec les célèbres solistes Arno Bornkamp, Timothy McAllister et Marcus Weiss et a étudié à l’Université européenne de saxophone à Gap (France) grâce au David and Marcia Beach Summer Study Award.

David s’intéresse vivement à la musique contemporaine; il a commandé et interprété quelques œuvres de compositeurs émergents et il a été retenu pour participer au 2016 London Sinfonietta Academy. Il est lauréat de plusieurs bourses et distinctions, dont le David and Marcia Beach Summer Study Award (2012, 2013), la bourse du Women’s Musical Club of Toronto (2013), le William and Phyllis Waters Graduating Award de l’Université de Toronto (2014) et dernièrement, le Prix de la Fondation Sylva-Gelber (2016).