Artistes (2012)

Whitney O’Hearn

(mezzo-soprano)

Photo - Whitney O’Hearn

La mezzo-soprano Whitney O’Hearn « a une voix chaude et expressive et un sens de la ligne formidable » (Ottawa Citizen). Elle est une des jeunes artistes montantes de la région d’Ottawa-Gatineau dans le milieu de l’opéra et de la musique contemporaine. Interprète prolifique, Whitney cherche à rendre la musique plus accessible à travers la collaboration avec des compositeurs et la présentation de concerts dans une variété d’ensembles musicaux et d’endroits autant traditionnels qu’inusités. En tant que pédagogue, elle partage son expérience et sa philosophie avec des étudiants provenant d’un grand spectrum de genres.

Mme O’Hearn a gradué avec un baccalauréat et une maîtrise en Musique en interprétation vocale de l’École de Musique de l’Université d’Ottawa, où elle a étudié avec la mezzo-soprano canadienne renommée Sandra Graham. Elle a chanté dans de nombreuses classes de maître et a reçu des coachings de Bénita Valente, Gilbert Kalish, Donna Brown et Russell Braun.

En janvier 2008, Whitney a interprété le rôle principal dans l’opéra Carmen de Bizet avec les productions d’opéra de l’École de Musique de l’Université d’Ottawa. Elle a aussi chanté entre autres les rôles de Mère Marie dans Les Dialogues des Carmélites de Poulenc, Maurya dans Riders to the Sea de Vaughn Williams et la sorcière dans le Didon et Énée de Purcell. Elle a été soliste avec Musica Viva, Coro Vivo Ottawa, The Elgin Singers, la chorale de l’église First Baptist d’Ottawa, les Créateurs de Musique Nouvelle d’Ottawa, Kanata Symphony Orchestra, Pembroke Symphony Orchestra et l’orchestre symphonique de l’Université d’Ottawa. En 2009, Whitney a été artiste invitée pour faire la voix dans le Pierrot Lunaire de Schoenberg avec les ensembles de musique de chambre de l’Université Stony Brook, New York. Lors de la même année, elle a  reçu la bourse Frederick-Karam et a remporté la compétition de concerto de l’orchestre de l’Université d’Ottawa, avec lequel elle a interprété le cycle Songs of a Wayfarer de Gustave Mahler. Plus récemment, elle a chanté dans le festival de Musique de Chambre d’Ottawa, le festival Pontiac Enchanté et elle a interprété le rôle de Mercedes dans les trois saisons de la très populaire production de Carmen on Tap lors des étés 2010, 2011 et 2012. Ses prochaines sorties en tant que soliste incluront l’Oratorio de Noël de Bach avec la chorale et l’orchestre de l’église St. Andrew d’Ottawa, le Magnificat d’Imant Raminsh avec The Capital Chamber Choir et Missa Cubana avec Coro Vivo Ottawa.

Whitney occupe présentement le poste de soliste alto à l’église presbytérienne St. Andrew d’Ottawa et elle se dédie à la promotion autant du répertoire traditionnel que de la musique nouvelle dans une panoplie de projets afin d’apporter la musique vocale dans de nouveaux endroits et à de nouvelles audiences. Elle vous souhaite un bon concert !

Carson Becke

(piano, directeur artistique)

Photo - Carson Becke

Carson Becke a souvent joué comme pianiste solo et chambriste au Canada (Centre national des arts, Four Seasons Centre), en Angleterre (Wigmore Hall, St.Martin in the Fields, St. Georges Bristol, Steinway Hall, Winchester Cathedral), en Écosse et en Irlande (Ambassade du Canada), en Allemagne, en Suisse (Verbier Festival Academy), en Pologne et en Lettonie (radio nationale) et à Trinité-et-Tobago. Carson est artiste en résidence depuis trois étés, et en 2010, il a été nommé directeur artistique du Festival Pontiac Enchanté.

Carson est né en 1989 à Ottawa (Canada) et a commencé à pianoter à cinq ans avec son arrière-grand-mère, Mary Mackey. En 2005, il est allé au Royaume-Uni pour y étudier le piano avec Ilana Davids et la composition avec Jonathan Cole à la Purcell School of Music. Après avoir obtenu son diplôme de Purcell, il s’est rendu à la Royal Academy of Music à Londres pour étudier avec Tatiana Sarkissova grâce à une bourse d’études. Il a obtenu son bac avec spécialisation en juin 2011.

Depuis qu’il s’est installé au R-U, Carson a cumulé les prix, dont le premier prix du Concours de piano S.V.-Rachmaninov (Russie 2006), le premier prix du Concours BBC des jeunes compositeurs de l’année (2007) et du Concours de musique de chambre Harold-Craxton ainsi que les Prix Francis-Earle et Dorothy-Bryant à la Royal Academy of Music. En 2007, il a aussi reçu la bourse d’études BBC pour les arts d’interprétation.

À titre de compositeur, sa pièce « Three Nocturnes for Orchestra » a été interprétée par l’orchestre symphonique Purcell au R-U et l’Orchestre de musique de chambre d’Ottawa au Canada et radiodiffusée à la BBC Radio Three. Une autre composition « John Keats: On Death » a été enregistrée par des membres de l’Orchestre symphonique BBC et jouée au prestigieux BBC Proms.

Carson vit à Londres (Angleterre) et parfait sa formation personnelle avec Tatiana Sarkissova.

Tait Becke

(violon)

Photo - Tait Becke

Tait Becke (19) a fait du Pontiac son chez soi. Il étudie le violon à la Royal Academy of Music avec le professeur Igor Petrushevski. Avant de s’installer à Londres en 2010, il a étudié au privé à Ottawa avec Leslie Wade et plus tard, avec Donnie Deacon, deuxième violoniste principal de l’Orchestre du Centre national des arts.

Tait a joué à différents concerts solo et de musique de chambre au Canada, en Angleterre et en Allemagne, de même qu’au Schloss Gartow (Allemagne) et à Wiez (Autriche) avec le Phoenix Trio. Il performe aussi régulièrement en duo avec son frère le pianiste Carson Becke. Ils ont joué ensemble récemment à Cambridge.

Tait a un violon Cormier 2003.

Hinrich Alpers

(piano)

Photo - Hinrich Alpers

Le pianiste allemand Hinrich Alpers a étudié avec Bernd Goetzke à la Hannover Hochschule fur Musik und Theater et obtenu son diplôme d’études supérieures de la Juilliard School, ayant étudié avec Jerome Lowenthal.

M. Alpers a donné des récitals comme soliste avec orchestres symphoniques et de musique de chambre en Europe, aux États-Unis et au Canada. Il a remporté plusieurs prix et bien des accolades, entre autres le Prix Juilliard-William-Petschek en 2008 et le Piano Debut Recital au Concours international de quatuors à cordes de Banff en 2007. En plus de gagner le Concours Beethoven, Alpers a remporté les prix spéciaux pour meilleure interprétation de musique de chambre (sonates avec la violoncelliste Misha Maisky) et meilleure interprétation d’une oeuvre commandée, sans compter qu’il est lauréat du Concours Honens (meilleure interprétation d’ensemble et d’une nouvelle œuvre). En 2007, il a été nommé Artiste Steinway.

M. Alpers a fait son Zankell Hall à Carnegie Hall en mars 2008. Son premier album solo, enregistré au Banff Centre, a été lancé en 2008 et il a fait ses premiers récitals au Berlin Philharmonie and Munich Gasteig au printemps 2009.

M. Alpers partage son temps entre Berlin et Hanovre ou il enseigne à la University of Music and Drama.

Nathan Cepelinski

(saxophone)

Photo - Nathan Cepelinskie

Né à Ottawa (Canada), le jeune saxophoniste et compositeur de 24 ans,  Nathan Cepelinski, a commencé à jouer de la musique à 12 ans et donnait des spectacles à 14 ans.  Dès ses débuts,  Nathan a toujours été admiré pour sa maîtrise de la technique, sa maturité mélodique et sa profonde compréhension du langage musical.

Parmi les nombreux honneurs récoltés au fil de sa carrière musicale, Nathan a reçu cinq prix du réputé Downbeat Magazine, pour son interprétation et diverses compositions.  De plus, l’American National Foundation for Advancement of the Arts a choisi Nathan avec cinq autres jeunes musiciens, parmi un groupe international de candidats,  pour jouer avec un groupe de jazz de grand renom, le Clifford Brown-Stan Getz Fellowship All-Star Band.  Et Musicfest Canada, concours musical le plus populaire au pays, lui a décerné la Bourse Yamaha-Kando, le premier prix sur quelque 400 000 candidats.

Après avoir obtenu son diplôme du Berklee College of Music en mai 2011, Nathan a poursuivi ses études en prestation et composition cinématographique grâce à une bourse  d’études complète.

Au fil de sa carrière, Nathan est heureux d’avoir pu jouer et étudier avec plusieurs des grands de ce monde, tels John JR Robinson (Michael Jackson, Madonna), Jimmy Cobb (Miles Davis, John Coltrane), Joe Lovano, Hal Crook, Joshua Redman, Roy Hargrove, Jeff Ballard, Chase Sanborn, Miguel Zenon, George Colligan, Ralph Peterson, Terri Lyne Carrington, Jim Odgren, Ed Tomassi, David Santoro, Phil Wilson, George Garzone, David Liebman, Bob Mintzer et Barry Harris.

Pamela Cockcroft-Lasserre

Photo - Pamela Cockcroft-Lasserre

Pamela Cockcroft est née et a grandi en Afrique du Sud et en Namibie, a fait des études en enseignement (Graaff-Reinet et Cape Town) ainsi qu’en beaux-arts à la Byam Shaw School of Drawing and Painting (St. Martin’s Central, University of the Arts, Londres) et elle a obtenu son diplôme avec distinction. Elle est retournée à Cape Town à titre de conservatrice adjointe de la galerie, chargée de cours en histoire de l’art en Europe et critique d’art pour le Cape Times; comme peintre, elle a aussi participé à des expositions de groupe. Elle a beaucoup voyagé en Afrique du Sud et en Europe et elle vit maintenant dans les collines de la Gatineau au Québec. Elle peint et dessine des formes , enseigne à la Ottawa School of Art et expose régulièrement.

Ses oeuvres font partie de collections privées en Afrique du Sud, en France, aux États- Unis et au Canada.

Donnie Deacon

(violon, assistant directeur artistique)

Photo - Donnie Deacon

Donnie Deacon est né à Glasgow (Écosse) et a étudié à la Royal Scottish Academy of Music. Il a parfait ses études à la Yehudi Menuhin School à Londres sous la tutelle de Natasha Boyarskaya et Lord Menuhin. Il a terminé ses études au prestigieux Curtis Institute of Music à Philadelphie avec Jaime Laredo et Ida Kavafian.

M. Deacon a joué partout dans le monde avec des orchestres réputés tels le Royal Scottish National Orchestra, le BBC Symphony Orchestra, l’Ulster Orchestra, le BT Scottish Ensemble, les London Soloists, les Concerto Soloists of Philadelphia, le Pablo de Sarasate Orchestra et l’Orchestre du Curtis Institute of Music. Il est second violon solo de l’Orchestre du Centre national des arts depuis 2001, le plus jeune artiste à ce poste de toute l’histoire de l’Orchestre.

M. Deacon joue sur un violon Giovanni Dollenz de 1824, grâce à prêt depar la Fondation d’instruments de musique Zucherman du Centre national des arts.

John Geggie

Photo - John Geggie

John Geggie est un musicien polyvalent très en demande (double bassiste) et un compositeur au talent créatif au Canada comme à l’étranger.  Il a été conservateur et directeur de programmes à la Geggie Series pendant onze ans. Et, pendant plus de dix ans, il a présenté les concerts improvisés (Late Night Jam Sessions) du Festival international de jazz d’Ottawa.  Il a aussi beaucoup tourné avec le groupe-lauréat de jazz Chelsea Bridge et le D.D. Jackson Trio, qui est en nomination pour un Juno.  Il a joué et enregistré avec plusieurs grands noms de la musique improvisée : Jon Christensen, Andy Milne, Marc Copeland, Vic Juris, Ben Monder, George Colligan, Craig Taborn, Sheila Jordan, David Murray, Andrew Cyrille, Donny McCaslin, Matt Brubeck, Ted Nash, Billy Hart, Marylin Crispell, Myra Melford, Bill Carrothers, Cuong Vu et le bassiste, Mark Dresser.

Auparavant, il a joué dans divers festivals internationaux, dont à  Rouen et à Maubeuge (France), à Molde (Norvège) et ici et là aux États-Unis.  Geggie a aussi participé au Festival international de musique de chambre d’Ottawa.  Il travaille encore régulièrement avec son groupe de chambristes à cordes (13 Strings Chamber Ensemble) et enregistre toujours beaucoup.  John  enseigne à la Crane School of Music, State University of New York (SUNY Postdam) et a des étudiants à l’Université Carleton et à l’Université d’Ottawa.  On l’entend souvent jouer à la radio de la CBC et de la SRC.

Peter Hum

Photo - Peter Hum

Peter Hum est né et a grandi à Ottawa. Pianiste et compositeur, Peter est un pilier du jazz dans la capitale nationale.

Il a enregistré son premier album 2010, A Boy’s Journey, à la Ferme Venturing Hills vers la fin de 2008 ainsi que son prochain, encore sans titre, vers la fin de 2011. Peter a reçu des subventions pour ses deux projets de la Ville d'Ottawa ainsi qu'une subvention du Conseil des arts de l'Ontario pour son deuxième album. La musique de son album A Boy’s Journey et de ses spectacles aux Festivals de jazz internationaux de Montréal et d’Ottawa a été diffusée par la CBC et Radio-Canada sur les ondes de Jazz Beat, Canada Live etTonic.

Depuis le milieu des années 1990, l’autodidacte pianiste a dirigé ou codirigé des groupes qui incluaient Rob Frayne, John Geggie, Petr Cancura, Nathan Cepelinski, Vince Rimbach, Kenji Omae, Mike Essoudry, Nick Fraser et Justin Haynes. À Ottawa, il a accompagné des jazzmen tels Pat LaBarbera, Mike Rud, André Leroux, Kelly Jefferson et Johnny Scott.

Pendant la dernière moitié des années 1980, Peter a joué toutes les semaines à la première version du réputé club de jazz Upstairs à Montréal. Peter compte dans son cercle d’amis intimes des artistes de renom tels Steve Amirault, John Stetch, Denzal Sinclaire, Mike Allen, Dave Robbins, Alec Walkinton et Ted Warren. Pendant qu’il étudiait pour sa maîtrise en anglais à McGill, Peter dirigeait un sextet de jazz qui a remporté le Lowenbrau Jazz Search en 1986 et qui a ensuite représenté le Québec au Concours de jazz Alcan du Festival international de jazz de Montréal en 1987.

Au début des années 1980, Peter vivait à Kingston (Ontario) et étudiait l’Anglais à Queen’s et il a eu la chance de jouer avec les grands du jazz au Canada, nommément Sonny Greenwich, Phil Nimmons et Reg Schwager aux soirées de la Kingston Jazz Society.

Peter est aussi journaliste. Il s’est joint à l’équipe du Ottawa Citizen en 1990 et a couvert les secteurs de l’éducation, du crime, de l’hôtel de ville, des tribunaux et de la technologie. Il a aussi été envoyé du Citizen à Hong Kong, New York, San Francisco, Londres, Amsterdam, Hanovre et en Slovaquie de l’Est. Il est maintenant rédacteur en chef adjoint pour les arts et la vie et il blogue sur le jazz à jazzblog.ca.

La chevronnée animatrice de jazz à la radio de CBC Katie Malloch décrit A Boy’s Journey comme « un voyage pour l’auditeur aussi. Les compositions de Hum sont légères et vives, parfois contemplatives et parfois empreintes d’une touche joyeuse. Les voix instrumentales de ses talentueux accompagnateurs (Kenji Omae fut toute une révélation pour moi) sont individuellement distinctives, mais s’intègrent aisément. La musique de Peter Hum est agréablement lyrique…Son album est solide et convaincant. »

peterhum.com
peterhum.bandcamp.com

Christopher Nupen

Photo - Christopher Nupen

Christopher Nupen a commencé sa carrière à la radio au Service des reportages de la BBC et, à la demande de Laurence Gilliam, il a animé le HIGH FESTIVAL IN SIENA en 1962 au Third Programme de la BBC – un documentaire radio plutôt inusité sur l’extraordinaire école de musique estivale de Sienne de l’Accademia Musicale Ghigiana à Sienne ou Nupen avait étudié avec Andrés Segovia et Alirio Diaz.

Ses émissions de radio ont intéressé Huw Wheldon, directeur administratif de la télévision BBC, qui l’a attiré à la télé; Nupen a créé un nouveau genre de film de musique classique intime, pour la première fois de l’histoire, grâce à l’invention de la toute première caméra silencieuse et légère 16 mm dans les années 60. Nupen a filmé les musiciens là ou les caméras n’avaient jamais tourné avant et a projeté à l’écran des images jamais vues auparavant, ni au cinéma ni à la télé.

Plus …

Daniel Parker

Photo - Daniel Parker

Daniel Parker est né et a grandi à Ottawa (Canada) et a terminé sa deuxième année au New England Conservatory à Boston avec l’illustre violoncelliste Laurence Lesser.  L’année dernière, entre autres, Daniel a fait deux récitals solo au Centre national des arts en février, joué le quatuor à cordes de Bartok au Jordan Hall du conservatoire en mai et participé à des ateliers et cours avec Ralph Kirshbaum, Frans Helmerson et Gary Hoffman.  Auparavant, Daniel avait étudié avec le professeur de violoncelle de l’Université d’Ottawa, Paul Marleyn, et s’est mérité le premier prix aux Bourses de l’Orchestre du CNA en 2009 et le premier prix du Festival national de musique, catégorie musique de chambre.

Karim Said

(piano)

Photo - Karim Said

Karim Said, pianiste d’origine jordanienne, a fait ses débuts au Barbican à 20 ans avec l’English Chamber Orchestra et Sir Colin Davis. Un an plus tard, il jouait au BBC Proms le Concerto de musique de chambre de Berg avec Daniel Barenboim et au West Eastern Divan, ce qui lui ouvrit les portes du Berlin Philharmonic, du Musikverein de Vienne, et du Mozarteum de Salzbourg et lui valut de futurs engagements, dont des récitals au Southbank Centre en 2013. Après avoir quitté la Purcell School of Music en 2007, il s’est mérité une bourse d’études complète pour étudier avec la professeur Tatiana Sarkissova à la Royal Academy of Music (Londres). Il prévoit terminer sa maîtrise en 2013. Karim a d’ailleurs fait l’objet d’un documentaire d’une heure de Christopher Nupen, intitulé « Karim’s Journey », diffusé sur les ondes de la BBC4 et à l’échelle internationale. Karim est maintenant titulaire d’une bourse d’études (Peter Andry Scholarship) de la Lynn Foundation et du Musician’s Benevolent Fund.

« …il est impossible de ne pas reconnaître sa musique, l’ingéniosité de son interprétation et la finesse de son esprit – j’aurais voulu en redemander »
Norman Lebrecht