Artistes (2013)

Hinrich Alpers

(piano)

Photo - Hinrich Alpers

Le pianiste allemand Hinrich Alpers a étudié avec Bernd Goetzke à la Hannover Hochschule fur Musik und Theater et obtenu son diplôme d’études supérieures de la Juilliard School, ayant étudié avec Jerome Lowenthal.

M. Alpers a donné des récitals comme soliste avec orchestres symphoniques et de musique de chambre en Europe, aux États-Unis et au Canada. Il a remporté plusieurs prix et bien des accolades, entre autres le Prix Juilliard-William-Petschek en 2008 et le Piano Debut Recital au Concours international de quatuors à cordes de Banff en 2007. En plus de gagner le Concours Beethoven, Alpers a remporté les prix spéciaux pour meilleure interprétation de musique de chambre (sonates avec la violoncelliste Misha Maisky) et meilleure interprétation d’une oeuvre commandée, sans compter qu’il est lauréat du Concours Honens (meilleure interprétation d’ensemble et d’une nouvelle œuvre). En 2007, il a été nommé Artiste Steinway.

M. Alpers a fait son Zankell Hall à Carnegie Hall en mars 2008. Son premier album solo, enregistré au Banff Centre, a été lancé en 2008 et il a fait ses premiers récitals au Berlin Philharmonie and Munich Gasteig au printemps 2009.

M. Alpers partage son temps entre Berlin et Hanovre ou il enseigne à la University of Music and Drama.

Carson Becke

PIANO (Directeur artistique)

Photo - Carson Becke

Carson Becke a déjà  beaucoup d’expérience comme soliste et comme chambriste, ayant joué entre autres au Canada, en Angleterre, en Écosse, en Irlande, en Allemagne, en Suisse, en Pologne, en Lettonie et à Trinidad et Tobago.  Par surcroît, depuis quatre étés, il est l’artiste en résidence et le directeur artistique du  « Festival Pontiac Enchanté « à Luskville (Québec).

Carson est né à Ottawa (Canada) en 1989 et  s’est mis au piano à cinq ans avec son arrière-grand-mère, Mary Mackey.  En 2005, il est allé au Royaume-Uni pour étudier à la Purcell School of Music avec Ilana Davids (piano) et Jonathan Cole (composition).   Il a ensuite obtenu une bourse pour poursuivre ses études à l’Académie royale de musique de Londres avec Tatiana Sarkissova.  Il a terminé son baccalauréat en juin 2011.

Depuis qu’il est au Royaume-Uni, Carson a remporté plusieurs prix tels le Concours international de piano S.V. Rachmaninov (Russie 2006), le  Concours des jeunes compositeurs BBC (2007)  et le Concours de musique de chambre Harold-Craxton, et les Prix Francis Earle et Dorothy Bryant de l’Académie royale de musique.  Il a également obtenu une bourse d’études du fonds des arts du spectacle de la BBC en 2007.

Sa composition,  « Three Nocturnes for Orchestra » a été interprétée par la Purcell Symphony Orchestra au Royaume-Uni et l’Orchestre de musique de chambre d’Ottawa au Canada en plus d’être diffusée sur les ondes de la BBC Radio Three. Des membres de la BBC Symphony Orchestra ont enregistré et interprété une composition de moindre envergure pour des bals de finissants.

Carson vit maintenant  à Londres et prévoit commencer sa maîtrise à Oxford en octobre 2013.

Tait Becke

VIOLON

Photo - Tait Becke

Tait Beck (21) a fait du Pontiac son chez soi. Il étudie le violon à l’Académie royale de musique avec le professeur Igor Petrushevski. Avant de s’installer à Londres en 2010, il a étudié au privé à Ottawa avec Leslie Wade et plus tard, avec Donnie Deacon, deuxième violoniste principal de l’Orchestre du Centre national des arts.

Tait a joué comme soliste et chambriste à différents concerts au Canada, en Angleterre et en Allemagne, de même qu’au Schloss Gartow (Allemagne) et à Wiez (Autriche) avec le Phoenix Trio. Il performe aussi régulièrement en duo avec son frère le pianiste Carson Becke. Ils ont joué ensemble récemment à Cambridge.

Tait joue aussi du Erhu, une vielle chinoise traditionnelle. Il suit des cours avec le professeur Colin Huens à l’Académie royale de musique.

Tait a un violon Cormier 2003.

Nathaniel Anderson-Frank

VIOLON

Photo - Nathaniel Anderson-Frank

Natif de Toronto, Nathaniel vit maintenant  au Royaume-Uni, où il a obtenu sa maîtrise en musique de l’Académie royale de musique comme boursier complet de Maurice Hasson.  Il détient aussi un baccalauréat spécialisé en musique  du Cleveland Institute of Music où il a étudié avec Paul Kantor.  En février 2011, Nathaniel a été nommé à la section des premiers violons du Philharmonia Orchestra.  Il a parfois dirigé l’orchestre et dirige régulièrement les Orion Symphony and Paradisal Players.  Plus récemment, il a tourné avec l’Academy of St.Martin in the Fields et l’Aurora Orchestra.

Au cours des saisons dernières, il joué comme soliste et comme chambriste au Wigmore Hall,  au Festival d’été de musique  de Darlington,  au Brighton Festival Fringe et au Toronto Center for the Arts.  Il est membre de l’ensemble Azalea et il a aussi dirigé le Piatti Quartet;  il a été diffusé sur SDR Radio (Allemagne)  et sur le réseau PBS (ÉU).  Il a également obtenu des bourses pluriannuelles pour le Festival de musique d’Aspen et le Programme de musique Perlman et a été  boursier 2010 des musiciens à cordes de l’Académie royale de musique.  Il a été également soutenu par la Fondation Sylva-Gelber du Canada.

Nathaniel joue sur un violon de G. Cappa (Saluzzo) 1682, généreusement mis à sa disposition par un consortium d’investisseurs.

Jay Gupta

ALTO

Photo - Jay Gupta

Natif de Calgary, Canada, l’altiste Jay Gupta a complété son baccalauréat à la Vancouver Academy of Music, sous la tutelle de Gerald Stanick, et sa maîtrise à la Juilliard School à New York, avec Samuel Rhodes et Michael Tree. Il a été à l’emploi de la New World Symphony à Miami en Floride, de l’Orchestre Symphonique de Québec et de la Calgary Philharmonic. De plus, il a été membre du quatuor à cordes résident à la Hart School of Music à Hartford au Connecticut et performe régulièrement avec l’Orchestre Symphonique de Montréal et l’Orchestre du Centre National des Arts d’Ottawa.

Jay a été invité à assister au Ravinia Steans Institute à Chicago, au Lucerne Festival à Lucerne en Suisse, à la Music Academy of the West à Santa Barbara en Californie, au Kent Blossom Music Festival à Cleveland en Ohio, au New York String Orchestra Seminar, au Banff Center for the Performing Arts et au National Arts Center Young Astist’s Program à Ottawa.

Ses pédagogues incluent Steven Dann, Roberto Diaz, Robert Vernon, Donald McInnes et Pinchas Zukerman. En tant que musicien de musique de chambre et d’orchestre, Jay a participé à des concerts à travers le Canada, les États-Unis, le Mexique, la Scandinavie, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche, la Hongrie, la République Tchèque, la Slovaquie et la Chine.

Ella Rundle

VIOLONCELLE

Photo - Ella Rundle

Ella Rundle  est une violoncelliste qui a joué comme soliste et comme chambriste  au  Royaume-Uni  et en Europe.  Elle a étudié la musique à la Yehudi Menuhin School et la Guildhall School of Music and Drama avec Louise Hopkins;  elle termine sa maîtrise à l’Universitat des Kunste (Berlin) auprès de Konstantin Heidrich.
Ella s’est distinguée dans plusieurs concours, dont l’Israeli International Music Competition (2012) et le Concours de concertos du Festival  ISA (Vienne 2009). Plus récemment, elle a été choisie pour le Tillet Trust Young Artist Scheme (2012) et fera son premier solo au Wigmore Hall en novembre prochain.  Elle est très reconnaissante des bourses qu’elle a reçues de la Comtesse de Munster, DAAD, Martin Musical Scholarship Fund, Drapers’ Company et Worshipful Company of Musicians.

Comme soliste et chambriste, Ella a joué aux Barbican, Fairfield Halls, Purcell Room, Snape Maltings et Wigmore Hall. Elle a aussi beaucoup tourné en Europe, notamment en France, au Danemark et en Turquie et joué sur les ondes de la radio anglaise, portugaise et allemande.  Elle a été invitée à plusieurs festivals dont le Thy (Danemark), Aurora (Suède), Viana (Portugal) où elle a joué aux côtés d’artistes tels Peter Donohoe et Jean-Guihen Queyras.  Cette année, elle a reçu une bourse de l’ESU pour aller aux ateliers de maître  d’IMS Prussia Cove avec Ralph Kirschbaum.   Ella a aussi joué comme soliste de concerto dans le New English Concert Orchestra, le Spirit of Europe Orchestra et le Chichester Camerata.

Comme Ella adore la musique de chambre, elle est aussi membre d’un octuor à cordes, Cellophony,  qui a vu le jour à Londres en 2007.  Il s’agit d’un groupe de jeunes artistes du Park Lane Group qui a joué la première partie du concert d’ouverture de la New Year Series au London Purcell Room.  Les critiques du Daily Telegraph furent élogieuses.  Ella participera prochainement à différents  festivals en Allemagne, en Corée et au Royaume-Uni.

Son instrument est un violoncelle Rapheal et Antonio Gagliano des années 1830.

Magdalena Risberg

Soprano, lauréate de la Bourse Jenny-Lind 2013

Photo - Donnie Deacon

La soprano Magdalena Risberg est lauréate de la Bourse Jenny-Lind 2013. Par sa voix riche et naturelle, elle réussit à exprimer les émotions et à créer une belle musicalité.

Magdalena est née et a grandi à Stockholm au sein d’une famille musicale.  Elle a joué du violon dès l’âge de quatre ans jusqu’à ce qu’elle décide de se consacrer au chant à l’adolescence.  Elle a suivi les cours de musique d’Adolph Fredrik et a fréquenté la Sodra Latin Highschool de Stockholm.  Une fois diplômée, elle a poursuivi ses études avec concentration en chant romantique à la Vadstena Folk High School,  puis à la Birkagarden  School et au Collège royal de musique; elle termine maintenant sa dernière année au Collège universitaire d’opéra à Stockholm.

Magdalena est souvent retournée à Vadstena comme boursière du Programme d’artistes en résidence Lieder de l’Académie Vadstena, et a chanté le très connu Pride and Prejudice de Daniel Nelson à l’été 2011.  À la Royal Opera School, elle a interprété le premier rôle de Lauretta dans l’opéra ‘Gianni Schicchi’ de Puccini, en collaboration avec l’Orchestre symphonique de Gavle. Magdalena fut particulièrement appréciée pour sa prestation  de l’aria ‘O mio babbino caro’ dans son rôle de Lauretta.

Au Royal Opera, elle s’est particulièrement distinguée en 2012 au festival annuel de l’école.  Elle a interprété l’œuvre très exigeante pour soprano ‘La Traviata’ de Verdi.

David Huang

Accompagnateur pour la Tournée Jenny-Lind 2013

Photo of David and Magdalena

David est un pianiste suédois d’origine chinoise.  Il avait trois ans lorsque ses parents se sont installés à Trosa (Suède).

Il a commencé à jouer du piano à 11 ans et s’est installé à Stockholm pour parfaire ses études  au Sodra Latin Gymnasiet’s Special Music Department.

À la fin de ses études secondaires, il a étudié à l’École des hautes études commerciales de Stockholm et à l’Académie royale de musique, et après deux ans il s’est consacré au piano exclusivement.

Il a donc obtenu son baccalauréat de l’Académie royale de musique et ensuite sa maîtrise à Oslo.  Il poursuit ses études de soliste au  programme de l’Edsberg Castle de l’Académie royale de musique.

David se produit souvent comme soliste et comme chambriste. Il est membre des jeunes solistes en musique de chambre de Suède depuis quelques années.

Il a reçu plusieurs bourses, dont de l’Académie royale de musique.  En 2012, il a gagné un prestigieux concours de piano en Russie en jouant des concertos pour piano de Mozart et de Liszt avec l’Orchestre philharmonique de l’Oural.

Il prévoit faire une tournée en France en 2014 comme soliste et retourner en Russie pour différents concerts avec l’Orchestre philarmonique de l’Oural.

Donnie Deacon

SECOND VIOLON SOLO

Photo - Donnie Deacon

Donnie Deacon s’est joint à l’Orchestre du Centre national des Arts à titre de second violon solo en septembre 2001, la semaine de ses 22 ans.

Né à Glasgow en Écosse, il a commencé à étudier le violon à l’âge de 10 ans et, dès l’année suivante, a été invité à s’inscrire à la Royal Scottish Academy of Music. Élève de Jerre Gibson, il a remporté tous les concours de l’académie et s’est produit maintes fois en soliste avec l’orchestre de la Royal Scottish Academy of Music, dont il est devenu le violon solo à l’âge de 13 ans.

Il a ensuite étudié à l’école Yehudi-Menuhin de Londres, auprès de Natasha Boyarskaya et de Lord Menuhin lui-même. Il a terminé ses études au prestigieux Curtis Institute of Music de Philadelphie auprès de Jaime Laredo et d’Ida Kavafian.

M. Deacon s’est produit en soliste dans le monde entier en compagnie d’orchestres aussi célèbres que le Royal Scottish National Orchestra, l’Orchestre symphonique de la BBC, l’Orchestre d’Ulster, le BT Scottish Ensemble, les London Soloists, les Concerto Soloists de Philadelphie, l’Orchestre Pablo de Sarasate et l’orchestre du Curtis Institute of Music. En 2001, il a créé le Concerto pour violon du jeune compositeur canadien William Rowson avec l’orchestre du Curtis Institute. Il a donné la première canadienne de cette œuvre à titre de soliste invité de l’Orchestre symphonique de Saskatoon en mai 2002.

Donnie Deacon s’est produit à plusieurs reprises comme violoniste soliste avec l’Orchestre du Centre national des Arts, notamment en juillet 2003 pour la création en première mondiale du Concerto pour violon no 2 commandé par le CNA à son compositeur lauréat Gary Kulesha. Il a donné d’autres concerts à Ottawa, se produisant notamment en soliste avec Thirteen Strings, et en récital dans la série « Classical Encounters » sur les ondes de CBC Radio. Durant les étés 2003 et 2004, il a fait la tournée de prestigieux festivals de musique au Canada, aux États-Unis et en Europe avec l’Ensemble de chambre Zukerman, dont il était membre fondateur.

Il joue du violon et de l’alto dans deux quintettes de Mozart gravés sur le CD double de l’Orchestre du CNA consacré à Mozart, paru sous étiquette CBC Records/Disques SRC et mis en nomination pour un prix Juno en 2004.

Donnie Deacon joue sur un violon Giovanni Dollenz de 1824, prêt de la Fondation Zukerman pour l’acquisition d’instruments de musique destinés à l’Orchestre du Centre national des Arts. La Fondation a reçu l’instrument en donation de Frederick Bender, résident de longue date d’Ottawa.

David Goldblatt

ALTISTE SOLO ADJOINT

Photo - David Goldblatt

L'altiste David Goldblatt a étudié à la Juilliard School, où il a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise. Il a notamment été l'élève de James Dunham, de Lillian Fuchs, de William Lincer et de mentors en musique de chambre provenant des quatuors à cordes Guarneri, Juilliard, Sequoia et American String Quartet.

Il a fait partie de l'orchestre symphonique de la Galice (Espagne) et a été premier alto adjoint de l'orchestre symphonique d'Émilie-Romagne (Italie) pendant le Concours international de chefs d'orchestre Arturo Toscanini de 1987. Il a aussi joué à New York avec l'orchestre symphonique du New Jersey et le New York City Ballet Orchestra. Ancien premier alto de l'orchestre philharmonique de Hamilton, M. Goldblatt a joint les rangs de l'Orchestre du CNA en 1996 à titre de premier alto adjoint.

Timothy McCoy

VIOLONCELLE

Photo - Timothy McCoy

Timothy McCoy a commencé à jouer du violoncelle à six ans à Sudbury, en Ontario, où il était inscrit comme élève Suzuki au Cambrian College sous la tutelle de Sylvia Thelen et de Metro Kozak. Sa famille a déménagé à Ottawa le jour de la Fête du Canada, l’année de ses huit ans; il se souvient d’avoir été vivement impressionné par les feux d’artifice sur les édifices du Parlement à son premier soir dans sa nouvelle ville, qui est devenue dès lors sa ville d’adoption. Depuis, il a passé une bonne partie de sa vie au Centre national des Arts. Son premier professeur à Ottawa a été Marian Heller, alors violoncelle solo adjoint de l’OCNA. Quand Mme Heller a déménagé à New York pour accepter un poste avec le Metropolitan Opera Orchestra, il a poursuivi sa formation auprès d’une autre violoncelliste de l’Orchestre du CNA, Rosalind Sartori.

Dans son enfance, Timothy McCoy a reçu une formation vocale intensive comme membre du Men and Boys’ Choir de l’église anglicane St. Matthew’s, dans le quartier du Glebe d’Ottawa. Nommé choriste principal sous la direction de Brian Law, il agissait souvent comme soprano solo et a déjà interprété le « Pie Jesu » dans le Requiem de Fauré. Tout jeune encore, il est aussi apparu au Centre national des Arts dans le War Requiem de Britten et Dream of Gerontius d’Elgar, en plus de chanter depuis la fosse d’orchestre dans la partition pour ballet A Midsummer Night’s Dream de Mendelssohn. Après une ultime apparition où il personnifiait une fée d’opéra plutôt costaude et velue dans une production du CNA d’A Midsummer Night’s Dream de Britten, sa carrière de soprano a connu une fin abrupte.

Diplômé de l’Université de l’Indiana, M. McCoy a étudié le violoncelle auprès de Gary Hoffman et de Janos Starker, et le répertoire de chambre sous la conduite de Menahem Pressler, James Buswell et George Janzer. Il a étudié le répertoire orchestral auprès des violoncelles solo de plusieurs orchestres de premier plan aux États-Unis, notamment Stephen Geber, Desmond Hoebig et Ron Leonard. Il s’est aussi produit dans des ateliers de maître animés par Aldo Parisot, Tsyoshi Tsutsumi, Raya Garbousova et Yehuda Hanani, et il a assisté comme auditeur libre à des classes de Josef Gingold, Gyorgy Sebok, Frank Miller et Lynn Harrell.

Il a participé, comme étudiant et comme interprète, à de nombreux programmes estivaux, passant plusieurs étés au Banff Centre (où il a commencé comme élève dans le cadre du Gifted Youth Programme) ainsi qu’au National Music Camp (Interlochen, Michigan), au Brott Summer Festival (Hamilton, Ontario) et au Festival of the Sound (Parry Sound, Ontario). Il a occupé des postes importants avec l’Orchestre national des jeunes du Canada, le National Repertory Orchestra (Colorado) et le National Orchestral Institute (Maryland). Finaliste au Concours international de cordes Stulberg, il a aussi pris part au troisième congrès des violoncellistes des États-Unis à Bloomington, dans l’Indiana. Pendant ses années de collège, il a été engagé pour deux saisons au sein de l’Orchestre symphonique d’Owensboro (Kentucky) et s’est produit avec des orchestres régionaux partout en Indiana.

M. McCoy a amorcé sa carrière professionnelle à Toronto comme violoncelliste indépendant. Ce furent des années de formation… Il a obtenu son premier engagement le lendemain de son arrivée en ville, quand il a été invité à interpréter les Suites pour violoncelle seul de Bach pour la 10e édition annuelle du Tea Party de John Steinberg au Rainbow Room, un chic salon de coiffure situé dans le quartier Rosedale – il y a gagné une coupe de cheveux gratuite en plus d’un généreux cachet. Il s’est ensuite joint à l’Emperor Quartet, avec lequel il s’est notamment produit dans le cadre d’un mariage dans une arrière-cour d’Oakville, par une journée glaciale d’automne, pour le tournage du pilote de l’émission Almost Grown de la chaîne télévisée CBS. Il affirme avoir joué des quatuors à cordes au sommet de tous les gratte-ciel dignes de ce nom du centre-ville de Toronto. Il a joué de la musique de chambre pour Mila Mulroney et Nancy Reagan dans le cadre d’un Sommet économique du G7, ainsi que pour des politiciens canadiens de premier plan et de nombreux chefs d’État européens. Il a participé aux cérémonies d’ouverture du SkyDome de Toronto, par un temps pluvieux, aux côtés d’Oscar Peterson et de l’Orchestre symphonique de Toronto. Il s’est produit avec le Roy Thomson Hall Orchestra de même qu’avec les célèbres Elmer Iseler Singers au St. Lawrence Centre, et il a pris part à la création mondiale d’une œuvre de Krzysztof Penderecki dirigée par le compositeur lui-même. Il a fait partie des musiciens de studio engagés pour des séances d’enregistrement du légendaire Tommy Hunter Show et, encore frais émoulu du collège, il se retrouvait régulièrement dans la fosse d’orchestre pour prendre part aux représentations de la comédie musicale Les Misérables au Royal Alexandra Theatre. Il a aussi eu le plaisir de collaborer avec des ensembles contemporains de Toronto comme les New Music Concerts de Robert Aitken et l’Esprit Orchestra dirigé par Alex Pauk.

Sur la scène musicale du Québec, M. McCoy a tourné avec Bernard Labadie et Les Violons du Roy, notamment en Espagne et au Maroc, et a œuvré pendant cinq ans comme violoncelliste au sein de l’Orchestre symphonique de Québec. Il a donné des concerts radiodiffusés en direct du Palais Montcalm avec l’Orchestre de chambre de Radio-Canada à Québec, a interprété des chants folkloriques traditionnels québécois en tournée dans la région de Québec avec son ami le regretté violoniste Marc Gagnon et l’Ensemble Arabesque, et a collaboré comme violoncelle solo à de nombreux concerts et festivals de chant choral au Québec, y compris le Festival des musiques sacrées de Québec. Il a enregistré avec le chansonnier français Serge Lama et, comme artiste soliste, avec l’auteure-compositrice et interprète folk Connie Kaldor.

Timothy McCoy est devenu membre de l’Orchestre du Centre national des Arts au début de la saison 2003-2004, après avoir joué régulièrement au sein de l’Orchestre pendant les trois saisons précédentes.

À Ottawa, M. McCoy a été membre de l’ensemble Thirteen Strings et s’est produit au Festival international de musique de chambre d’Ottawa ainsi que dans le cadre de la série Musique pour un dimanche après-midi au Musée des beaux-arts du Canada. Il a collaboré avec les pianistes Angela Hewitt et Anton Kuerti. Il a contribué au développement de nouvelles compositions dans le cadre des concerts-ateliers organisés par le Centre de musique canadienne à la Quatrième Salle du CNA, et s’est produit avec l’Ensemble de musique nouvelle de l’OCNA sous la direction d’Oliver Knussen. Ses prestations comme chambriste ont fait l’objet de radiodiffusions sur les réseaux anglais et français de la Societé Radio-Canada/CBC. Il a été membre du jury de la Bourse de l’OCNA et a été invité à assumer des fonctions similaires dans le cadre de festivals présentés à Ottawa et à Hamilton.

Artiste indépendant d’une grande polyvalence, M. McCoy s’est produit au Bluesfest avec Smokey Robinson, au CNA avec Diana Krall et Holly Cole, au Corel Centre avec Sarah Brightman, et au Casino du Lac Leamy avec Frank Sinatra Jr. Il est apparu sur la scène de la Fête du Canada pour l’émission d’après-midi de la Télévision de Radio-Canada/CBC-TV en direct de la colline du Parlement, et il a donné de nombreuses prestations de musique de chambre dans le cadre de cérémonies officielles à Rideau Hall. Il est par ailleurs le directeur administratif de l’Ottawa Music Company, un regroupement de musiciens de la région qui collaborent à des concerts de musique chorale donnés par des ensembles tels que la Société chorale d’Ottawa, le Cathedral Choir of Men and Boys de la cathédrale Christ Church, et l’Ottawa Bach Choir.

M. McCoy a agi comme répétiteur auprès d’orchestres scolaires et communautaires aussi bien à Ottawa qu’en tournée avec l’OCNA à Calgary (Alberta) et dans la région du Saguenay, au Québec. Il a été invité à faire répéter la classe de violoncelle du professeur Paul Marleyn à l’Université d’Ottawa, et il prend grand plaisir à donner des leçons particulières à quelques élèves qu’il suit régulièrement.

M. McCoy joue sur une rare reproduction (v. 1984) d’un violoncelle Carlo Giuseppe Testore; un splendide instrument fabriqué à New York pour George Ricci par le célèbre luthier argentin Horacio Piñeiro.

David Thies-Thompson

ALTO

Photo - David Thies-Thompson

Né de parents canadiens servant dans des missions médicales au Kenya, David Thies-Thompson a déménagé avec sa famille à Victoria (Colombie-Britannique) à l’âge de cinq ans.

Il s’est joint à l’Orchestre du Centre national des Arts en 1990 comme violoniste. Après avoir passé une saison dans la section des altos de l’Orchestre, il est devenu, en juillet 2008, membre à temps plein de cette section. Il s’est produit comme violon solo avec l’ensemble Thirteen Strings, avec l’Orchestre symphonique d’Ottawa et l’Orchestre d’Opéra Lyra Ottawa. Il a participé à des concerts de musique de chambre dans le cadre de la série Musique pour un dimanche après-midi du Centre national des Arts, à des concerts de musique nouvelle et au Festival international de musique de chambre d’Ottawa. On a pu l’entendre également en récital à la radio anglaise de Radio-Canada.

Pédagogue, mentor et chef d’orchestre dynamique, il tire une grande satisfaction de ses fonctions de directeur musical de l’Orchestre de chambre d’Ottawa, l’un des principaux orchestres locaux, où il travaille avec des étudiants en musique, des musiciens amateurs et semi-professionnels avides d’apprendre.

David Thies-Thompson a amorcé sa carrière professionnelle à 15 ans comme violoniste surnuméraire à l’Orchestre symphonique de Victoria. Il a aussi fait partie de l’Orchestre symphonique de la Nouvelle-Écosse. Membre associé du Royal Conservatory of Music et du Victoria Conservatory of Music, il a étudié à la Eastman School of Music, à l’Université McGill et au Centre Banff. Il a joué dans l’Orchestre des jeunes du Grand Victoria et dans l’Orchestre national des jeunes du Canada, en plus de participer à l’Institut philharmonique de Los Angeles.

Il est marié à Jenifir depuis 1990. Le couple a quatre enfants, qu’il suit dans leurs nombreuses activités.

David Thies-Thompson joue sur un alto Inokuchi 1997 qui lui est prêté par la Fondation Zukerman pour l’acquisition d’instruments de musique destinés à l’Orchestre du Centre national des Arts. Il a également un Didier Nicholas de 1877 dont Pinchas Zukerman a fait don à cette même fondation.