Concerts en décembre 2013

Embassy of the Federal Republic of Germany Ottawa

Le vendredi 13 décembre
19h
25 $

Hinrich Alpers : Récital de piano

PROGRAMME

Maurice Ravel

Miroirs

Robert Schumann

Sonate pour piano no 3 en Fa mineur, op. 14

Franz Liszt

Sonate pour piano en Si mineur

« …la pratique musicale à son plus haut niveau. N’oubliez pas ce nom : Hinrich Alpers. » (Le New York Sun, mars 2008)

Le pianiste allemand Hinrich Alpers, gagnant du premier Prix du 3e Concours international Beethoven Telekom de Bonn (Allemagne) et lauréat du Concours international de piano Honens du Canada a joué en récital, comme soliste dans un orchestre et comme collaborateur en musique de chambre et lieder partout en Europe, aux États-Unis et au Canada. Il a eu des débuts remarqués au Carnegie Hall de New York et au Philharmonic de Berlin entre autres.

Le Festival Pontiac Enchanté remercie sincèrement l’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne de sa généreuse contribution à la participation de M. Alpers au concert.

Le samedi 14 décembre
11h
Entrée libre

Atelier de maître au piano avec Hinrich Alpers

M. Alpers travaillera avec trois étudiants en piano d’Ottawa pendant l’atelier d’une heure. Il enseigne actuellement le piano à la Hanover Hochschule fur Musik und Theater et il est le fondateur et directeur artistique de la Lunenburger Heide Summer Academy of Music. Il est maître enseignant et très engagé dans la formation de jeunes musiciens. Ce cours sera aussi enrichissant pour le public que pour les élèves.

Si le cours vous intéresse, communiquez avec Carson Becke sans tarder (carson.becke@gmail.com).

Le dimanche 15 décembre
14h30
25 $

Hinrich Alpers et Carson Becke : Récital à quatre mains

PROGRAMME

Pyotr Ilyich Tchaikovsky /
Klindworth

Romeo et Juliette : Ouverture – Fantasia

Sergei Rachmaninov

Suite pour deux pianos no 1, op.5 « Fantaisie-Tableaux »

Johannes Brahms

Sonate pour deux pianos en Fa mineur, op. 34b

Pour ce récital à quatre mains, nous avons juxtaposé la Sonate monumentale de Brahms pour deux pianos à l’élégante première suite pour deux pianos de Rachmaninov et la célèbre Ouverture de Romeo et Juliette de Tchaikovsky dans un arrangement peu connu mais magistral de Karl Klindworth.

Tchaikovsky était un héros de la musique pour Rachmaninov et cette suite en est l’exemple par excellence : elle est dédiée à Tchaikovsky et le monde de la sonorité, surtout le deuxième mouvement, sera a jamais redevable à Tchaikovsky.

La Sonate pour deux pianos de Brahms est peut-être mieux connue comme quintette avec piano, soit un quatuor à cordes et un piano. L’histoire de cette oeuvre n’est pas simple : d’abord pour un quintette à cordes, elle a été adaptée pour deux pianos. Brahms l’a jouée avec Carl Tausig. Toujours insatisfait, il l’a remaniée pour un quintette avec piano.